Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).

Déclaration de 2017 de Dyson sur l’esclavage et la traite des êtres humains

Dyson est une société technologique ayant des bureaux dans le monde entier, notamment au Royaume-Uni, à Singapour, en Malaisie et aux Philippines. Nous nous engageons à faire preuve d’éthique et de responsabilité environnementale dans la conduite de nos opérations.

Dyson et ses fournisseurs respectent un code de conduite éthique et environnemental qui énonce les exigences de Dyson en matière de pratiques de travail, de santé et de sécurité, d’approvisionnement responsable et de normes environnementales. Dyson insiste sur le caractère inacceptable du travail forcé sous toutes ses formes.

Dyson dispose d’une équipe dédiée chargée de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) qui travaille avec les fournisseurs par le biais d’une série d’évaluations reposant sur la base de données éthique Sedex, des formations et des vérifications des fournisseurs. Dyson s’appuie sur les informations provenant des évaluations des risques de Sedex pour identifier les fournisseurs auprès desquels effectuer des audits en priorité. Outre ces audits, Dyson met à la disposition des travailleurs une ligne d’assistance téléphonique qui leur permet de prendre contact et de soulever toute question relative aux conditions de travail.

Ces audits sont effectués par des auditeurs Dyson ou par des organismes indépendants spécialisés dans la responsabilité sociétale des entreprises. Afin de bien comprendre l’environnement de travail d’un fournisseur, les auditeurs interrogent un échantillon représentatif de l’effectif hors de la présence de membres de la direction.

 

Signé par :

Jim Rowan, PDG

Cette déclaration est faite conformément au paragraphe 54(1) de la Modern Slavery Act 2015 (Loi de 2015 relative à l’esclavage moderne) et constitue la déclaration de Dyson sur l’esclavage et la traite des êtres humains.