Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).
Feature Motif
Dust samples on a mattress

 

Comment nettoyer correctement votre matelas ?

Nous passons environ un tiers de notre vie dans notre lit, mais des études montrent que presque aucun d'entre nous n'accorde assez d’attention à son matelas lors de sa routine de ménage. Les ingénieurs Dyson partagent leurs meilleurs conseils sur la façon de garder votre matelas propre - et de faire face à la vie microscopique qui se cache sous les draps.

Novembre 10 2020

  • Une étude dédiée à l’utilisation des aspirateurs en Europe¹ montrent que les français passent 70,2 minutes par semaine à passer l'aspirateur dans leur maison, 52% des personnes déclarent passer l’aspirateur dans leur chambre au moins une fois par semaine, 46% personnes interrogées affirment que le type de saleté rencontré en passant l’aspirateur dans la chambre sont des cheveux alors que 26% déclarent que ce sont des poils d’animaux.

    Bien qu'il ait l'air propre, votre matelas peut en effet être un nid de vie microscopique, qui peut avoir un impact sur votre bien-être pendant votre sommeil. Les acariens, leurs fèces, les bactéries, les virus, le pollen et d'autres allergènes constituent la matrice complexe qu'est la poussière domestique, présente également dans votre matelas.

  • Mattress cleaning
  • En effet, il peut y avoir des millions d'acariens dans un seul matelas² et ce problème concerne le monde entier.  Une étude a trouvé des allergènes d'acariens détectables dans 68% des³ foyers européens⁴.

    Et bien que les acariens soient inoffensifs, les allergènes des acariens sont en effet les plus importants inducteurs de maladies allergiques dans le monde⁵. L'exposition prolongée dans la petite enfance aux allergènes d'intérieur, y compris les acariens de la poussière de maison, a également été associée à l'asthme⁶.

      « Là où vous passez le plus de temps et perdez le plus de peau, c'est là que vous êtes les plus susceptibles de trouver des acariens », explique Gem McLuckie, Lead Research Scientist chez Dyson, « et nous passons un tiers de notre vie dans notre lit. En effet, la plupart d'entre nous dorment probablement dans un lit plein d'excréments d'acariens - en particulier pendant la saison des acariens.

    Les acariens sont des arachnides microscopiques que l'on trouve dans les maisons du monde entier. Leur cycle de vie moyen est de 65 à 100 jours et pendant cette période, ils produisent environ 2 000 pellets de matières fécales et sécrètent encore plus de protéines par leur salive - deux facteurs qui peuvent déclencher des allergies et avoir un impact sur votre bien-être⁷.

    Les acariens se nourrissent principalement de squames ou de cellules mortes de la peau des humains et des animaux. En moyenne, les humains perdent 2g de peau par jour⁸, et encore plus pendant la nuit où la friction avec la literie entraîne la perte de cellules mortes. Ils peuvent également obtenir les nutriments dont ils ont besoin à partir d'autres débris ménagers, comme les miettes de nourriture⁹. Ainsi, si vous vous détendez avec un petit déjeuner au lit le matin, ou si vous vous installez confortablement avec un animal de compagnie le soir, vous aurez peut-être besoin de nettoyer votre matelas encore plus régulièrement.

  • Conseils des microbiologistes pour nettoyer rapidement votre matelas

    « La fréquence à laquelle vous nettoyez votre matelas dépend du matelas lui-même, de l'utilisateur et de sa sensibilité aux allergènes des acariens », explique Gem. « Je vous recommande de les nettoyer tous les six mois : une fois lors du nettoyage de printemps et une fois à la fin de la saison des acariens en octobre. De cette façon, vous pouvez réduire le nombre de pellicules présentes dans votre matelas avant le début de la saison des acariens et éliminer tout excès de matériel allergène une fois qu'ils ont fini de se reproduire ; ce qui vous permettra de rester en bonne santé pendant les mois d'hiver. »

    Suivez les quatre étapes faciles de Gem ci-dessous pour nettoyer votre matelas :

    1. Enlevez et lavez la literie. Laver les draps et les couvertures à une température de 60°C ou90°C aidera à décomposer et à réduire les allergènes. Bien que vous ne passiez l'aspirateur sur votre matelas que quelques fois par an, il est recommandé de laver et de changer votre literie une fois par semaine pour éliminer les pellicules microscopiques et éloigner la poussière et les allergènes.
    2. Passez l'aspirateur doucement - mais avec énergie. Les acariens sont peut-être petits, mais ils sont tenaces. Leurs griffes les aident à s'accrocher aux fibres en profondeur dans votre matelas, ce qui peut les rendre difficiles à éliminer. L'utilisation d'un aspirateur en mode haute-puissance ou Boost vous apportera l'aspiration nécessaire pour éliminer le plus grand nombre possible d'acariens, de pellicules cutanées et d'allergènes. Utilisez une mini brosse motorisée en mode portable qui n'endommagera pas la surface de votre matelas mais qui possède des poils en nylon rigides capables d'agiter les fibres de votre matelas et de détacher les acariens et autres débris. Assurez-vous que l'aspirateur que vous utilisez est doté d'un système de filtration entièrement étanche pour éviter que les allergènes ne soient expulsés sur votre visage lorsque vous nettoyez !
    3. Concentrez-vous sur les zones difficiles à atteindre. Une fois que vous avez nettoyé en profondeur la surface de votre matelas, faites attention à toute fissure ou pli où la poussière et les allergènes peuvent s'accumuler. Pour nettoyer le bord de votre matelas là où il peut y avoir une couture, utilisez un long suceur en mode portable pour éliminer toute la poussière cachée. N'oubliez pas le dessous de votre lit, car les acariens prospèrent dans les zones sombres, chaudes et humides, avec de nombreuses pellicules qui restent souvent intactes.
    4. Retournez et répétez. Retournez votre matelas et passez l'aspirateur de l'autre côté également pour réduire les concentrations d'allergènes invisibles. Si vous avez nettoyé des taches (voir ci-dessous), assurez-vous qu'elles ont complètement séché avant de refaire le lit - l'humidité favorisera la prolifération des moisissures, des bactéries et éventuellement des acariens dans votre matelas. Vous pouvez envisager d'utiliser un protège-matelas qui absorbera l'excès de sueur et de poussière et sera plus facile à laver

     

    Comment éliminer les tâches de votre matelas ?

    Parfois, les matelas exigent plus qu'un nettoyage de surface. Bien qu'il puisse être tentant d'ignorer les taches sur un matelas, ou de se résigner à la défaite, il y a certaines choses que vous pouvez essayer de faire pour que votre matelas ait l'air frais, même après des années d'utilisation.

    « Comme pour toute tâche, il est essentiel de lire l'étiquette du produit que vous utilisez pour l'enlever », explique le Dr Calum Robertson, Chemical Research Scientist chez Dyson. « Les tâches peuvent être composées d'un certain nombre de composants chimiques complexes, mais comprendre le type de tache que vous essayez d'enlever peut aider à déterminer le traitement approprié, sans être trop abrasif ou trop agressif. »

    1. Taches enzymatiques. Il s'agit de substances comme le sang, la sueur et l'urine, et de taches composées de protéines. Les enzymes décomposent les grosses molécules en molécules plus petites et plus solubles. Utilisez de l'eau chaude et une lessive biologique dès que possible pour effacer doucement la tache jusqu'à ce qu’elle disparaisse.
    2. Taches oxydables. Les taches causées par le thé, le café ou le vin rouge appartiennent souvent à la catégorie des taches oxydables. L'utilisation d'agents oxydants, que l'on trouve couramment dans les produits à base d'eau de Javel, est un bon moyen d'éliminer ce type de taches, car ils décomposent les substances colorées en substances incolores. Utilisez les produits à base d'eau de Javel avec modération et patience, car ils peuvent provoquer une décoloration irréversible de la tâche et des colorants présents dans votre matelas.

Contact Presse

Dyson Newsroom

Les actualités Dyson

  • 1 CECED, Vacuum cleaner usage and attitudes, An online ethnographic survey in 11 European countries, N=2466, February 2018
  • 2 Sharma, D., Dutta, B. K., & Singh, A. B. (2011). Dust mites population in indoor houses of suspected allergic patients of South assam, India. ISRN allergy, 576849. https://doi.org/10.5402/2011/576849
  • 3 Luczynska, Christina; Svanes, Cecilie; Dahlman-Hoglund, Anna; Ponzio, Michela; Villani, Simona; Soon, Argo; Olivieri, Mario; Chinn, Susan; Sunyer, Jordi (2006-09-01). "Distribution and determinants of house dust mite allergens in Europe: The European Community Respiratory Health Survey II". Journal of Allergy and Clinical Immunology. 118 (3): 682–690.
  • 4 Chew, Zhang, Ho, and Lee, (1999), House dust mite fauna of tropical Singapore. Clinical & Experimental Allergy, 29: 201-206.
  • 5 Sánchez-Borges, M., Fernandez-Caldas, E., Thomas, W.R. et al. (2017), International consensus (ICON) on: clinical consequences of mite hypersensitivity, a global problem. World Allergy Organ Journal; 10, 14.
  • 6 Sporik, Richard and Holgate, Stephen T. and Platts-Mills, Thomas A.E. and Cogswell, Jeremy J. (1990), ‘Exposure to House-Dust Mite Allergen (Der p I) and the Development of Asthma in Childhood’, New England Journal of Medicine, 323(8): 502-507. Disponible sur: https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejm199008233230802.
  • 7 Sarwar, Muhammad (2020), House Dust Mites: Ecology, Biology, Prevalence, Epidemiology and Elimination, IntechOpen. Disponible sur : https://www.intechopen.com/books/parasitology-and-microbiology-research/house-dust-mites-ecology-biology-prevalence-epidemiology-and-elimination.
  • 8 Wechsler, Charles J et al. (2011) ‘Squalene and cholesterol in dust from Danish homes and daycare centers’, Environmental Science & Technology, 45 (9) 3872-3879.
  • 9 Platts-Mills, T. A. E., de Weck, A. L., Aalberse, R. C., Bessot, J. C., Bjorksten, B., Bischoff, E., Bousquet, J., Van Bronswijk, J. E. M. H., ChannaBasavanna, G. P., Chapman, M., Colloff, M., Goldstein, R. A., Guerin, B., Hart, B., Hong, C. S., Ito, K., Jorde, W., Korsgaard, J., Le Mao, J., ... Wen, T. (1989). Dust mite allergens and asthma-A worldwide problem. The Journal of allergy and clinical immunology, 83(2 PART 1), 416-427.