Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).

Femmes ingénieures : James Dyson appelle les femmes à rejoindre le secteur de l'ingénierie et de la technologie

Le 23 juin, c'est la Journée Internationale de la Femme en Ingénierie, l'occasion de célébrer les réalisations exceptionnelles des femmes ingénieures à travers le monde. James Dyson lance un appel pour que davantage de femmes et de jeunes filles envisagent une carrière d’ingénieur. Cette déclaration intervient à l’occasion de la Journée internationale des femmes dans l’ingénierie (International Women in Engineering Day (INWED)), une journée qui célèbre et fait connaître les femmes ingénieures de premier plan dans le monde entier et le travail qu’elles accomplissent pour résoudre des problèmes et améliorer notre vie quotidienne.

Le thème de cette année est « Femmes inventeurs et innovatrices ». Pour célébrer cette journée, nous nous sommes entretenus avec certains de nos femmes inventeurs et innovatrices chez Dyson. Regardez la vidéo ci-dessous pour découvrir leur expérience d’ingénieur chez Dyson et leurs conseils pour la prochaine génération de femmes ingénieures.

INWED 2022

Sir James Dyson, fondateur Dyson, déclare : « Nous avons besoin des ingénieurs les plus talentueux du monde pour résoudre les problèmes de notre époque et créer les technologies du futur. Nous avons un besoin urgent de recruter plus d’ingénieurs, et il est indispensable d’encourager davantage de femmes à s’engager dans cette voie. Tout commence à l’école et se poursuit au long de la formation, pour montrer à quel point une vie passée dans l’ingénierie peut être enrichissante. Au Dyson Institute of Engineering and Technology de Malmesbury, au Royaume-Uni, 41 % des étudiants de première année sont des femmes. C'est plus du double de la moyenne nationale pour les cours d'ingénierie. Ce n’est pas le résultat d’un quota imposé par le gouvernement, mais cela pourrait être dû au fait que nous recherchons des ingénieurs curieux du monde et désireux de résoudre des problèmes réels grâce à une approche pratique. J’espère que la Journée internationale des femmes dans l’ingénierie incitera encore plus de personnes à suivre leurs traces et à nous rejoindre. »

 

L'avenir sera façonné par les ingénieurs et le monde a besoin de davantage de femmes dans ce domaine afin de créer de meilleures technologies et de favoriser le changement. Dyson constate des progrès positifs grâce à son travail avec le Dyson Institute for Engineering and Technology, la Fondation James Dyson et le prix James Dyson Award pour encourager davantage de femmes à choisir une carrière dans ce domaine.

 

  • Dyson a augmenté la représentation des femmes au sein de son comité exécutif de 37,5 % au cours de l’année dernière.
  • 41 % des étudiants de la dernière promotion du Dyson Institute sont des femmes, contre une moyenne nationale de 15,1 % pour les cours universitaires d’ingénierie et de technologie[1]
  • Ces trois dernières années, les projets gagnants du prix mondial James Dyson Award ont été conçus par des jeunes femmes pionnières en ingénierie.
  • La Dyson School of Design Engineering de l’Imperial College de Londres (financée par un don de 12 millions de livres sterling de la Fondation James Dyson), qui fête déjà ses six ans d’existence, compte 42 % de femmes parmi ses étudiants.

 

Cette semaine, avec les collaborateurs Dyson, nous organisons une série de tables rondes internes et des sessions de rencontre, pour rendre hommage à nos ingénieurs exceptionnels qui s’efforcent de trouver des solutions novatrices pour résoudre des problèmes planétaires. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur certaines des femmes inventeurs et innovatrices  Dyson qui participent à ces célébrations, à l'occasion de la Journée internationale des femmes dans l'ingénierie de cette année.

 

  • Anoushka Patel
  • Vicky

    Responsable de l'ingénierie 

     

    "L’ingénierie, ce ne sont pas des gens en costume qui font des calculs et mettent des années à développer un petit composant. Ce n'est pas un sujet aride qui repose sur la théorie. C’est un espace de travail extrêmement passionnant, où l’on résout les problèmes, sur le plan pratique, par le biais de la théorie et de la créativité."

     

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l'ingénierie ?

À l’école, j’étais partagée entre les mathématiques et l’art. J’aimais la créativité de l’art, mais aussi l’aspect logique des maths. J’ai découvert l’ingénierie lors d’un atelier de la Fondation James Dyson pendant mes études. À partir de là, j’ai découvert que l’ingénierie était le mélange parfait entre créativité et logique. 

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le travail d’ingénieur chez Dyson ?

Rien ne reste identique et nous n’avons pas le temps de stagner. J’aime le fait qu’aucun jour ne soit identique! Pour moi, l’ingénierie chez Dyson est une plateforme où l’on peut

  • Jade

    Ingénieure de premier cycle à l’Institut Dyson

     

    "Si vous êtes passionnée et si vous aimez ce que vous faites, alors vous pouvez surmonter tous les obstacles. Vous n’êtes pas un ingénieur moins compétent seulement parce que vous êtes une femme. Si vous commencez à penser que vous êtes aussi qualifiée qu’un homme, vous serez généralement traitée comme telle. "

  • Vicky Gibson-Robinson
  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le travail d’ingénieur chez Dyson ?

    Dyson est un centre de créativité et d’innovation. Tout le monde se passionne pour la recherche des solutions les plus créatives et les plus élégantes et il existe une philosophie selon laquelle « aucune idée n’est mauvaise », car nous apprenons de chaque résultat.

     

    Qu’envisagez-vous pour l’avenir de l’ingénierie chez Dyson ?

    Cela fait seulement quatre ans que je travaille pour Dyson et j’ai déjà vu tant de changements, l’entreprise s’étant lancée dans des catégories de produits que je n’aurais jamais pu prévoir. Un excellent exemple est l’annonce récente de l’investissement de l’entreprise dans la robotique, qui ouvre un tout nouveau monde de possibilités que j’ai hâte de découvrir !

     

    Qu'avez-vous trouvé de plus intéressant dans votre participation au projet Dyson Zone ?

    C’est la première fois que Dyson s'intéresse à l’extérieur de la maison. En tant qu’ingénieure en structure, cela a représenté une toute nouvelle série de défis techniques. Comme il s’agit d’un produit très personnel pour l’utilisateur, nous avons également dû nous concentrer sur les facteurs humains et l’interaction avec l’utilisateur, une manière de travailler qui n’a pas été beaucoup explorée dans le passé. Non seulement il s'agit du produit le plus fascinant que j'ai découvert depuis que je travaille chez Dyson, mais c'est aussi mon premier lancement de produit depuis que j'ai rejoint l'entreprise ! L’accueil du public (surtout compte tenu de l’aspect radical de son design) a été incroyablement enthousiasmant et je suis impatiente de voir les gens l’essayer.

  • Chunrui Zhang
  • Chunrui Zhang

    Responsable des logiciels embarqués

     

    Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l'ingénierie ?

    J’ai toujours eu la vague idée de devenir ingénieur. J'aimais l'idée de créer quelque chose et de participer à la résolution de problèmes. Encouragée par mon défunt père, j’ai décidé de choisir l’instrumentation analytique comme matière principale.

    Pendant mes années d’université, j’ai acquis des connaissances en conception de circuits, en conception mécanique et de l’expérience dans les langages de programmation. J’ai trouvé ça incroyable. Au cours de ma vie professionnelle, mon intérêt s’est progressivement orienté vers les logiciels. J’aime développer des logiciels pour un produit réel, afin de créer diverses fonctions de contrôle et des caractéristiques du produit.

     

    Quels conseils donneriez-vous à la prochaine génération de femmes ingénieurs ?

    N’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort et ne craignez pas de faire des erreurs.  Découvrez ce qui vous passionne et soyez déterminée à apprendre et à progresser.

  • Lucy

    Responsable principale du design

     

    "Quand j’étais plus jeune, je voulais faire une école de théâtre et je n’avais même pas envisagé une carrière dans le domaine de l’ingénierie. J’ai fini par participer à un événement appelé « Engineering Taster Week » dans une entreprise proche de mon école... et je suis tombée littéralement amoureuse de l’ingénierie après avoir vu à quel point cette carrière peut être diversifiée."

  • Lucy Harden
  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le travail d’ingénieur chez Dyson ?

    Pour moi, le fait de pouvoir améliorer la vie des gens grâce au design est une source d’inspiration incroyable. Chaque jour est différent chez Dyson et vous avez l’occasion de constater que les idées passent du stade de la conception à celui de la production. J’ai également la chance de diriger une équipe brillante composée de personnes très talentueuses qui sont une grande source d’inspiration. 

     

    Quels conseils donneriez-vous à la prochaine génération de femmes ingénieurs ?

    Vous êtes sur le point de commencer un voyage incroyable ! Faire carrière dans l’ingénierie a été pour moi la meilleure décision que j’aie jamais prise. Si vous doutez de vous, faites le pas vers cette carrière : c’est incroyable ce dont vous êtes capable si vous vous laissez aller ! 

     

    Qu’avez-vous trouvé de plus intéressant dans votre participation au projet du Véhicule Électrique Dyson (EV) ?

    J’ai travaillé dans l’industrie aérospatiale avant de rejoindre Dyson, et même si le passage dans le domaine automobile a représenté une courbe d’apprentissage rapide, il a été très intéressant de pouvoir transférer mes compétences dans un nouveau domaine. Découvrir la vision du projet de véhicule électrique Dyson et le réaliser était une source d’inspiration et incroyablement intéressant. Comme pour de nombreux projets Dyson, le projet était très innovant et j’étais constamment poussée à sortir des sentiers battus et à trouver de nouvelles façons de résoudre les problèmes. Ce que nous avons accompli en tant qu’équipe en si peu de temps est remarquable et je serai toujours fière de dire que j’en ai fait partie. 

  • Andrea Lim

    Responsable du design

    Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l'ingénierie ?

    Il n’y a pas de moment particulier ou de personne qui me vienne à l’esprit, mais j’ai toujours regardé le monde d’une certaine manière, en observant comment les choses sont et en me demandant pourquoi elles sont comme elles sont et comment elles pourraient être différentes. Pour moi, c’est ça l’essence même du design et de l’ingénierie et je pense que c’est cette curiosité qui m’a amenée ici.

     

    Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le travail d’ingénieur chez Dyson ?

    Il n’est pas difficile d’avoir de bonnes idées.  Pour moi, ce qui distingue Dyson, c’est la façon dont on donne à ces idées l’espace nécessaire pour se développer et se transformer en concepts, projets et produits finis. Il faut de la détermination, une vision et la volonté de suivre un projet jusqu’au bout pour voir ce qui se passe. Il est rare de trouver cette audace dans une entreprise de cette taille et cela donne lieu à des projets passionnants, intéressants et variés.

     

  • Andrea Lim

Qu’envisagez-vous pour l’avenir de l’ingénierie chez Dyson ?

L’un des plus grands défis pour cette génération d’ingénieurs est de savoir comment utiliser et réutiliser les ressources de manière à ne pas les épuiser ou les détruire. Le rôle de l'ingénierie dans la gestion des ressources. Je pense que Dyson pourrait trouver des solutions intéressantes.

 

Qu’avez-vous trouvé de plus intéressant dans votre participation au développement du lisseur Dyson Corrale et du sèche-cheveux Dyson Supersonic ?

Il existe toujours de multiples solutions aux problèmes que nous essayons de résoudre, à chaque étape du processus. Il est fascinant de voir comment chaque décision, et une autre multitude de petites décisions, toujours intimement liées, ont fait du Supersonic et du Corrale les produits que nous connaissons aujourd'hui. 

  • INWED 2022 STC Singapore
  • INWED 2022 JDF City Heights
  • INWED 2022 Robotics Lab

Contact Presse

Dyson Newsroom

Les actualités Dyson