Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).

Le médaillé de relais Shingo Suetsugu explore la qualité de l'air à Tokyo

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un projet global que Dyson a entrepris dans le monde entier, en collaboration avec six athlètes, afin de les sensibiliser à leur exposition à la pollution atmosphérique et à son impact potentiel sur leur bien-être et leurs performances.

  • Shingo Suetsugu
  • Au Japon, l'athlète du relais 4x100m masculin Shingo Suetsugu a porté le prototype de sac à dos de qualité de l'air de Dyson et s'est déplacé à Tokyo et Kanagawa, pour analyser la qualité de l'air dans sa vie quotidienne.

    Il fait partie d'un groupe de cinq autres athlètes qui s'entraînaient en vue du plus grand événement sportif du monde en juillet prochain - Annette Edmondson (Australie), Thomas Röhler (Allemagne), Dafne Schippers (Pays-Bas), Anastasia Pavlyuchenkova (Russie) et Mujinga Kambundji (Suisse) - qui ont participé au projet de technologie portative Dyson qui vise à surveiller les conditions de l’air atmosphérique. Ils ont utilisé le prototype de sac à dos Dyson pendant trois jours, l'utilisant toute la journée tout en effectuant différentes activités, afin de collecter des données pour suivre leur exposition personnelle à la pollution atmosphérique.

  • Shingo est allé aux endroits où il s’entraîne habituellement, les zones proches de son domicile, ainsi que des lieux touristiques de Tokyo, des parcours de course à pied et des endroits à visiter pour faire du sport.

    Les scientifiques Dyson ont lancé le projet pour étudier comment l'exposition à la pollution pouvait affecter le bien-être. Reprenant la technologie existante utilisée dans les purificateurs Dyson, le sac à dos Dyson est un dispositif portable de détection de la qualité de l'air. Doté de capteurs embarqués, d'une batterie et d'un GPS, il est capable de mesurer les données relatives à la pollution lors des déplacements. 

  • Map of Japan's air quality
  • Résultats des données

    Les ingénieurs Dyson ont analysé les résultats en associant les données du capteur d'air et du GPS du sac à dos aux entrées du carnet de bord des athlètes, dans lequel ils ont documenté leurs activités et leurs observations pendant la période où ils portaient le sac à dos de qualité de l'air.

     

    Sur le parcours de Shingo, la qualité de l'air était bonne dans un stade et le long de la plage, mais elle a augmenté lorsqu'il s'est approché de routes très fréquentées, ce qui indique que le sac à dos a pu capter le dioxyde d'azote (NO2) émis par les véhicules.

     

    Les gaz d'échappement des voitures sont l'une des sources de NO2, qui peut augmenter les niveaux de pollution le long des routes encombrées. Il peut également être détecté aux feux de circulation et aux passages piétons où de nombreux véhicules sont à l'arrêt.

  • Dans le cadre de ce projet, la qualité de l'air extérieur et de l'air intérieur a été contrôlée. Dans le cas de Shingo, le principal événement de pollution s'est produit lorsqu'il a fait griller de la viande lors d’un dîner chez un ami.  Les méthodes de cuisson, le type d'aliments et la température sont autant de facteurs qui peuvent avoir un impact sur les émissions rejetées lors de la cuisson. La pollution peut également persister dans un espace où la ventilation est réduite, ce qui entraîne une exposition globale plus longue.

     

    Interrogé sur l'impact des conclusions Dyson, Shingo Suetsugu a déclaré :

     

    « Je vis à Hiratsuka, loin de Tokyo, depuis l'âge de 20 ans. Je peux respirer l'air qui vient de la forêt et de la mer à Hiratsuka. Je pense que c'est vraiment important pour moi, en tant qu'athlète, de vivre dans un air pur et dans un environnement naturel. Mais je n'avais pas réalisé que l'air intérieur pouvait être pollué. Ce que j'ai appris grâce à cette recherche, c'est que l'air n'est pas toujours propre là où je me trouve. Je le sais maintenant et je ferai donc attention à l'avenir. »

     

    Le sac à dos de qualité de l'air a été initialement développé par les ingénieurs Dyson pour l'étude Breathe London avec le Kings College London et l'Autorité du Grand Londres. Les ingénieurs ont conçu le dispositif portable de surveillance de l'air pour qu'il soit plus petit et reflète la technologie de détection existante utilisée dans les purificateurs d'air Dyson, tout en capturant avec précision les PM2,5, PM10 et les composés organiques volatils (COV) et l'exposition au NO2.

     

    [1] Les données ont été recueillies du 12 au 13 mars 2021 à l'aide du sac à dos de qualité de l'air de Dyson. Les particules sont mesurées en micro-grammes par mètre cube (µg/m³) et les COV et le NO2 en parties par milliard (ppb). Les concentrations moyennes ont été mesurées en utilisant la période de temps associée à l'activité. L'IQA fait référence à l'indice de qualité de l'air utilisé pour les purificateurs Dyson.

    [2] Par rapport à la moyenne journalière enregistrée.

    [3] Par rapport à la moyenne journalière enregistrée.

    [4] Selon l'échelle de l'indice de qualité de l'air Dyson utilisée pour les appareils de purification d'air Dyson.

Contact Presse

Dyson Newsroom

Les actualités Dyson