Sauter les pages
Vos préférences ont bien été enregistrées.
Vous pouvez mettre à jour vos préférences de contact à tout moment dans la section Vos préférences de contact de Mon Dyson. Si vous avez un compte Mon Dyson, vous pouvez vous connecter ci-dessous pour gérer toutes vos options de contact (y compris téléphone, SMS & courrier postal).

Guide motif
Photo du Dyson Hot+Cool™ dans une pièce de vie avec les polluants

Ménage de printemps et allergènes :

Comment préserver un bon environnement intérieur ?

Le printemps est officiellement arrivé, et si le chant des oiseaux est synonyme d'une période agréable pour la plupart des personnes, c’est aussi une saison redoutée pour 43% des français qui déclarent être allergique au pollen[1]. Cette saison, Dyson vous dévoile les allergènes qui se cachent dans nos intérieurs, invisibles à l’œil nu, et vous explique comment s’en débarrasser.

 

  • Le printemps, saison redoutée des allergiques

     

    Selon une étude récente menée par l’IFOP, 54% des français indiquent être concernés par au moins une allergie[22]. Selon eux, les allergènes qui leur provoquent le plus d’allergies seraient le pollen à 91% et les acariens à 82%[3]. A la venue du printemps, on s’attend à ce que ces allergènes augmentent dans nos intérieurs. En effet, les recherches menées par Dyson sur la qualité de l'air intérieur pendant et après les confinements nationaux dans 14 villes ont enregistré une nette augmentation des polluants intérieurs, notamment les COV et les PM2.5[4]. En passant moins de temps à l'extérieur, nous ouvrons nos fenêtres pour aérer. Ce qui laisse entrer pollens et autres allergènes dans nos intérieurs, et une fois les fenêtres fermées, ils peuvent y rester piégés. Nos logements étant aujourd’hui mieux isolés, l’air circule moins bien et piège la pollution de l'air, de sorte qu'elle peut atteindre des concentrations plus élevées.

     

    Depuis la crise sanitaire, le confinement et le recours au télétravail a augmenté notre temps passé dans des espaces clos. Nous portons donc plus attention à notre lieu de vie, et le bien-être y est clé.  Pour plus de 90% des français[5], il est important de se sentir bien chez soi.  Nos maisons sont devenues un nouvel épicentre, à la fois un lieu de travail, d’étude, de consommation mais également nos salles de sport. L’augmentation de nos activités quotidiennes à l’intérieur peut contribuer à accroître les événements de pollution intérieure, générées par les produits de nettoyage, la présence de bactéries, d'allergènes, de champignons et d'acariens. 48% des français pensent que nous sommes plus protégés à la pollution et aux allergènes chez soi[6], mais en réalité l’air intérieur peut être jusqu’à 5 fois plus pollué que l’air extérieur[7].

     

"Avant la pandémie, les PM2,5 générées à l'intérieur par les activités humaines normales étaient réparties à la fois entre la maison, le bureau, voire la salle de sport. Dorénavant, elles s'accumulent toutes dans nos maisons. Le confinement est une combinaison d’éléments - la tendance croissante des plantes d'intérieur, l'augmentation de possession d'animaux de compagnie et l'augmentation des livraisons de fleurs peuvent toutes accroître les niveaux d'allergènes de l'air intérieur, alors que nous passons davantage de temps à la maison."

Alex Knox – Vice-Président de la catégorie Traitement de l'air chez Dyson

  • Un système de filtration HEPA 13 pour capturer les allergènes

     

    Chaque jour, nous respirons jusqu'à 9 000 litres d'air[8], et même avant la crise sanitaire de 2020, nous passions déjà jusqu'à 90 % de notre temps à l'intérieur[9]. Une bonne qualité de l’air est devenue primordiale car elle favorise notre bien-être. C’est en ayant recours à la conception et à l’ingénierie pour lutter contre la pollution de l’air intérieur que Dyson apporte des solutions pour améliorer la qualité de vie de ses utilisateurs.

     

    La dernière génération de purificateur d’air Dyson Purifier Formaldéhyde est conçue pour détecter et capturer la poussière ultrafine, les allergènes, et détruire les COV potentiellement nocifs, y compris le formaldéhyde. Ce n'est pas seulement le filtre qui répond à la norme HEPA H13, mais l’ensemble de l'appareil, il capture 99,95% des particules aussi petites que 0,1 micron[10] telles que les allergènes, les bactéries, le pollen et les spores de moisissure. Il est combiné à un filtre à charbon actif qui permet également de capturer les gaz tel que le NO2 ou les COV[11].

  • image du purificateur Dyson Pure Hot+Cool Formaldéhyde™ fond blanc
  • Photo de l'aspirateur Dyson V11™ Absolute Extra en action dans différentes partie de la maison
  • Les bienfaits du grand nettoyage de printemps

     

    Source incontestable du bien-être, le printemps est un renouveau, les jours rallongent, le soleil est plus présent et nous sommes plus en forme.  Les beaux jours étant de retour, et après avoir largement investi notre maison dans le respect des règles sanitaires, notre intérieur peut se trouver en désordre – c’est le moment du grand ménage printanier. Le rangement et le nettoyage en profondeur font partis de ce processus, régénérant pour le moral. Le ménage de printemps désencombre aussi bien notre intérieur que notre esprit, une réelle source de bien-être. Depuis la pandémie les français sont davantage portés sur l’hygiène et la propreté de la maison. Mais sont-ils réellement conscients de quoi se compose la poussière ?  C’est la réponse à laquelle Dyson a voulu répondre en menant une étude mondiale qui examine les habitudes et les comportements de ménage en explorant notre compréhension de la poussière[12].

  • La poussière, une matrice complexe de particules

     

    La poussière peut être composée de cellules de peau morte, des cheveux, d’acariens et de leurs excréments, de bactéries, de virus, de moisissures, de petits insectes et d'autres fibres. En France, alors que 41% des personnes nettoient actuellement plus régulièrement leur intérieur[13], 14% des personnes interrogées affirment être « extrêmement préoccupé » par la poussière dans leur maison[14], mais la majorité d’entre eux n’ont pas connaissance du lien potentiel entre la poussière domestique, les virus et autres formes de vie microbienne[15].

     

    En effet, l’étude mondiale Dyson sur la poussière a révélé que 27%[16] des français interrogés ont été surpris de découvrir que la poussière domestique peut contenir des virus[17] et seulement 1 personne sur 5 est étonnée de savoir que les déjections des acariens sont les principaux composants de la poussière[18]. En réalité, les excréments des acariens ont un potentiel allergisant.

     

  • tas de poussières variées

Chez Dyson, nous aimons comprendre un problème avant de concevoir une solution. La poussière domestique est l’un de ces problèmes. C'est la raison pour laquelle nous avons consacré près de 20 ans à l'étude de la poussière. Nos ingénieurs et microbiologistes travaillent ensemble pour concevoir des machines qui éliminent facilement la saleté et les débris visibles de votre maison en ramassant et filtrant les particules microscopiques de la poussière domestique - pour garder votre maison propre et hygiénique.

 

L'utilisation de la technologie d'aspiration Dyson est une façon de s'assurer de nettoyer la poussière visible et invisible dans la maison. Les aspirateurs sans fil Dyson sont conçus pour offrir une aspiration ultra puissante, grâce à un moteur Dyson Hyperdymium™ qui permet de capter les particules microscopiques. Les aspirateurs Dyson sont conçus avec un système de filtration à 6 étages pour capturer 99,97% des particules aussi petites que 0,3 micron[19] , et expulser un air plus pur dans votre maison.

 

Selon James Dyson, fondateur et ingénieur en chef de l'entreprise, « nous développons cet aspirateur depuis plus de 25 ans. Avec l'aspirateur sans fil Dyson V11 Absolute Extra ™, notre objectif était non seulement d'améliorer les performances, mais aussi d'optimiser le nettoyage. »

[1] IFOP, Les Français et les allergies de l’air intérieur – enquête auprès d’un échantillon de 1001 personnes de la population française âgée de 18 ans et plus. Février 2021

[2] Idem (IFOP, 2021)

[3] Idem (IFOP, 2021)

[4] Etude Dyson, la qualité de l’air intérieur pendant le confinement, 2020. A lire ici

[5] Source Brain Value _ quant_ Décembre 20

[6] IFOP, Les Français et les allergies de l’air intérieur – enquête auprès d’un échantillon de 1001 personnes de la population française âgée de 18 ans et plus. Février 2021

[7] Hulin et al, Respiratory health and indoor air pollutants based on quantitative exposure assessments, European Respiratory Journal, Oct. 2012

[8]How your lungs get the job done’ American Lung Association, 2017.

[9] Selon l’étude réalisée par World Health Organization Regional for Europe 2010. A lire ici

[10] Efficacité du filtre testée à 0,1 micron (EN1822)

[11] COV : Composés organiques volatils

[12]  10,754 participants dans 10 pays : États-Unis, Australie, Japon, Chine, Corée du Sud, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne et Italie. Recherche menée entre le 23 octobre et le 11 novembre 2020. Les données ont été évaluées à un niveau "global" pour être représentatives des différentes tailles de population.  

[13]  A4b Since the start of the Covid-19 pandemic, have you increased or decreased the frequency in which your home is cleaned? - Base: France (1092) 

[14]  C2b How worried, if at all, are you about bringing outside dust and pollen into your home? Base: France (1092). 14% of respondents replied “extremely worried” 

[15] 10,754 participants dans 10 pays : États-Unis, Australie, Japon, Chine, Corée du Sud, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne et Italie. Recherche menée entre le 23 octobre et le 11 novembre 2020. Les données ont été évaluées à un niveau "global" pour être représentatives des différentes tailles de population. 

[16] C7c Are there any components that make up dust in your home that you found surprising? - Base: France (1092). 27% of respondents replied “viruses” 

[17] Bean, B., Moore, B. M., Sterner, B., Peterson, L. R., Gerding, D. N., & Balfour, H. H., Jr (1982). Survie des virus de la grippe sur les surfaces environnementales. The Journal of infectious diseases, 146(1), 47–51. https://doi.org/10.1093/infdis/146.1.47. 

[18] C7c Are there any components that make up dust in your home that you found surprising? - Base: France (1092). 21% of respondents replied “house dust mite faeces” 

[19] Aspiration testée conformément à la norme EN 60312-1, clause 5.8, testé en mode Boost. 

  • Photo d'un écahntillon de poussière analysé au microscope

    Une étude Dyson révèle un changement des habitudes de ménage depuis le Covid-19 – mais pour beaucoup la poussière est un sujet encore flou

    Nous visitons les coulisses des installations ultra-secrètes de Dyson consacrées à la science de la poussière et nous nous entretenons avec des experts internes pour en savoir plus.

     

    Continuez la lecture

     

  • Feature
    L'accesoire suceur long pour nettoyer les endroits difficiles d'accès

    Même si vous pensiez avoir capturé toute la poussière visible au cours d'une vigoureuse séance de ménage de printemps, le microbiologiste Dyson vous révèle les endroits difficiles à atteindre auxquels vous n'avez peut-être jamais pensé.

     

Contact Presse

Dyson Newsroom

Les actualités Dyson